Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Commentaire composé Art et philosophie de “Bergson

Encore 5 téléchargements disponibles ce mois-ci Télécharger l'analyse (.doc)
Henri Bergson Bergson
  • Résumé du commentaire composé

    Commentaire composé sur « Art et philosophie », de Bergson. Ce commentaire de texte sur « Art et philosophie » de Bergson a été rédigé par une élève (commentaire complet).

    • 8 pages de commentaire composé
    • format .doc (Word)
    • style abordable & grand public
  • Télécharger le commentaire maintenant!

  • Extrait du résumé

    Extrait du commentaire composé du livre
    “Bergson”

    Texte étudié: Bergson, Art et philosophie

    «La philosophie n'est pas l'art, mais elle a avec l'art de profondes affinités. Qu'est-ce que l'artiste? C'est un homme qui voit mieux que les autres car il regarde la réalité nue et sans voile. Voir avec des yeux de peintre, c'est voir mieux que le commun des mortels. Lorsque nous regardons un objet, d'habitude, nous ne le voyons pas; parce que ce que nous voyons, ce sont des conventions interposées entre l'objet et nous; ce que nous voyons, ce sont des signes conventionnels qui nous permettent de reconnaître l'objet et de le distinguer pratiquement d'un autre, pour la commodité de la vie. Mais celui qui mettra le feu à toutes ces conventions, celui qui méprisera l'usage pratique et les commodités de la vie et s'efforcera de voir directement la réalité même, sans rien interposer entre elle et lui, celui-là sera un artiste. Mais ce sera aussi un philosophe, avec cette différence que la philosophie s'adresse moins aux objets extérieurs qu'à la vie intérieure de l'âme.» (Bergson, Art et philosophie)

    Extrait de l'introduction du commentaire sur « Art et philosophie » de Bergson

    La connaissance esthétique serait, selon Bergson, \" une certaine manière virginale de voir, de sentir, de penser \". Parce qu'elle est désintéressée, elle nous découvrirait la réalité telle qu'elle est, en écartant le rideau des préoccupations et des conventions qui d'ordinaire nous la masquent. Elle serait en somme une des formes et peut-être la plus caractéristique de cette appréhension directe du réel que la philosophie bergsonienne a désigné par le mot intuition. Intuition dont font aussi preuve les philosophes, qui permet de leur révéler les êtres en eux-mêmes, c'est-à-dire leur âme, par opposition à la connaissance intellectuelle qui ne saisit que les rapports.