Amélie Nothomb

Voir les ouvrages

Amélie Nothomb (née le 9 juillet 1966 à Etterbeek au Japon), de son vrai nom Fabienne Nothomb, est un écrivain belge de langue française. Fille du baron Patrick Nothomb, ambassadeur de Belgique, elle séjourne ainsi au Japon, qui fait sur elle une profonde impression. Depuis 1992, elle publie chez Albin Michel un livre par an, soit 15 romans et une pièce de théâtre (Les Combustibles, 1994) à ce jour.


Amélie Nothomb raconte une partie de son enfance dans son roman La Métaphysique des tubes, Le Sabotage amoureux et Biographie de la faim. Fille de du diplomate belge Patrick Nothomb, son enfance est rythmée par d'incessants déménagements au gré des affectations paternelles. Ayant passé son enfance au Japon, pays auquel elle reste viscéralement attachée, au point de considérer son départ comme un « exil » et d'avoir cherché, adulte, à s'y installer définitivement, Amélie déménage ensuite pour la Chine avant de partir pour New York puis de revenir en Asie (Birmanie, Bangladesh...).

Elle finit ses humanités à l’Institut Marie Immaculée Montjoie à Uccle pour ensuite entamer des études de philologie romane à l’Université libre de Bruxelles. Mais son nom, qui évoque dans le pays une famille de la grande bourgeoisie catholique et un arrière-grand-père d’extrême droite, ne favorise pas son intégration dans une université qui rassemble plutôt l’établissement socialiste et libéral du pays encore très divisé sur ce plan-là.


Agrégée, elle retourne à Tōkyō et entre dans une grande entreprise japonaise. Après cette expérience pénible qu’elle romance dans Stupeur et tremblements, elle rentre en Belgique et publie Hygiène de l’assassin chez Albin Michel, en 1992. C’est le début fulgurant du succès. Désormais, Amélie Nothomb peut vivre de l’écriture, sa passion. Elle y consacre au moins quatre heures par jour et dit écrire trois romans par an pour n’en publier qu’un seul, les autres étant, selon, elle trop personnels. Se disant également « enceinte de ses romans », Amélie Nothomb est un auteur singulier qui écrit depuis l’âge de dix-sept ans.


Entre 2000 et 2002, elle signe également sept textes pour la chanteuse française Robert dont elle romancera la vie dans Le Robert des noms propres en 2002.



(c) Wikipedia, tous droits réservés.