Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Analyses littéraires sur “Illusions perdues”

(Honoré de Balzac)

Honoré de Balzac Illusions perdues

Vous ne trouvez pas l'analyse que vous cherchez ? contactez-nous et commandez la!

Composé de trois parties et l'un des plus longs, le roman les Illusions perdues est considéré comme un pilier de l'œuvre balzacienne. Remaniée plusieurs fois, l'œuvre parut d'abord sous trois volets : le premier est publié en 1837 sous le titre d'Illusions perdues ; le second, Un grand homme de province à Paris est publié en 1839 ; enfin, la dernière partie, d'abord parue dans le quotidien l'État sous le titre de David Séchard en 1843 est très rapidement intégrée à l'ensemble que forme la Comédie humaine sous le titre Ève et David. Furne, chargé de la publication de l'œuvre, corrige le titre du troisième volet, qui deviendra dès lors Les souffrances de l'inventeur.

De manière définitive, ce long roman est composé comme un triptyque : Les deux poètes, Un grand homme de province à Paris et les souffrances de l'inventeur.