Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Analyses littéraires sur “L'auberge rouge”

(Honoré de Balzac)

Honoré de Balzac L'auberge rouge

Vous ne trouvez pas l'analyse que vous cherchez ? contactez-nous et commandez la!

L’Auberge rouge est un roman d'Honoré de Balzac, paru en 1831 dans la Revue de Paris. L’Auberge rouge ne relève qu’en apparence du genre policier avec assassinat, fausse piste, erreur judiciaire et criminel à la fin démasqué. En réalité, L’Auberge rouge est bien « philosophique ». Le banquier allemand Hermann, de passage à Paris, dîne en compagnie de la haute société. A la fin du repas, il raconte une étrange histoire qu’il a entendue lors de son emprisonnement à Andernach, lors des guerres napoléoniennes. Il s’agit d’un crime commis en 1799. Deux chirurgiens militaires passent la nuit dans une auberge, partageant leur chambre avec un industriel qui a fui les hostilités et qui avoue, au cours du repas, avoir sur lui une somme considérable en or ainsi que des diamants. L’un des deux chirurgiens, fortement perturbé par cette révélation, ne peut s’endormir. Quand enfin il finit par s’endormir, il est réveillé par un remue-ménage : l’industriel a bien été assassiné, qui plus est avec un instrument chirurgical.