Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Analyses littéraires sur “Cellulairement”

(Paul Verlaine)

Paul Verlaine Cellulairement

Nos commentaires :

Vous ne trouvez pas l'analyse que vous cherchez ? contactez-nous et commandez la!

Cellulairement est un recueil de poèmes écrit en prose par Paul Verlaine, lors de son séjour en prison en 1874. Le recueil Cellulairement ne sera, en fait, jamais achevé. Il suit la grande œuvre de Verlaine qu’est Romances sans paroles. Paul Verlaine entame Cellulairement en 1874, lorsqu’il reprend à Felix Mendelssohn le titre de ses courtes pièces pour piano, Romances sans paroles, cette sorte de chanson entrée en littérature à l'époque romantique relève déjà d'une tradition désuète. Mais l'essentiel ici est que Cellulairement nous dise la primauté du chant dans une poésie à la fois naïve et savante dont le lyrisme mélancolique exprime de manière alors neuve ce que le poète lui-même appelait le vrai vague où fusionnent des sensations diverses.