Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Commentaire composé Echanges et égoïsme de “La richesse des nations

Encore 5 téléchargements disponibles ce mois-ci Télécharger l'analyse (.doc)
Adam Smith La richesse des nations
  • Résumé du commentaire composé

    Commentaire composé « Echanges et égoïsme », extrait de l'œuvre « La richesse des nations » d'Adam Smith. Ce commentaire de texte sur « Echanges et égoïsme » d'Adam Smith a été réalisé par une élève. Il s'agit d'un sujet de type bac technologique.

    • 2 pages de commentaire composé
    • format .doc (Word)
    • style abordable & grand public
  • Télécharger le commentaire maintenant!

  • Extrait du résumé

    Extrait du commentaire composé du livre
    “La richesse des nations”

    Adam Smith, Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations : échanges et égoïsme :

    « L'homme a presque continuellement besoin du secours de ses semblables, et c'est en vain qu'il l'attendrait de leur seule bienveillance. Il sera bien plus sûr de réussir, s'il s'adresse à leur intérêt personnel et s'il leur persuade que leur propre avantage leur commande de faire ce qu'il souhaite d'eux. C'est ce que fait celui qui propose à un autre un marché quelconque ; le sens de sa proposition est ceci : Donnez-moi ce dont j'ai besoin, et vous aurez de moi ce dont vous avez besoin vous-même ; et la plus grande partie de ces bons offices qui nous sont nécessaires s'obtiennent de cette façon. #Ce n'est pas de la bienveillance du boucher, du marchand de bière et du boulanger, que nous attendons notre dîner, mais bien du soin qu'ils apportent à leurs intérêts. Nous ne nous adressons pas à leur humanité, mais à leur égoïsme ; et ce n'est jamais de nos besoins que nous leur parlons, c'est toujours de leur avantage#. Il n'y a qu'un mendiant qui puisse se résoudre à dépendre de la bienveillance d'autrui ; encore ce mendiant n'en dépend-il pas en tout ; c'est bien la bonne volonté des personnes charitables qui lui fournit le fonds entier de sa subsistance ; mais quoique ce soit là en dernière analyse le principe d'où il tire de quoi satisfaire aux besoins de sa vie, cependant ce n'est pas celui-là qui peut y pourvoir a mesure qu'ils se font sentir. La plus grande partie de ces besoins du moment se trouvent satisfaits, comme ceux des autres hommes, par traité, par échange et par achat. Avec l'argent que l'un lui donne, il achète du pain. Les vieux habits qu'il reçoit d'un autre, il les troque contre d'autres vieux habits qui l'accommodent mieux, ou bien contre un logement, contre des aliments, ou enfin contre de l'argent qui lui servira à se procurer un logement, des aliments ou des habits quand il en aura besoin.» (Smith, Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations, Echanges et égoïsme)

    Questions analysées dans le cadre de l'étude du texte « Echanges et égoïsme » d'Adam Smith (La richesse des nations) :

    Sujet de réflexion : \"L'égoïsme est-il le seul moteur des échanges entre les hommes ?\"

    1) Dégagez la thèse du texte
    2) Expliquez le passage entre les dièses.