Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Commentaire composé Le laboureur et ses enfants de “Fables

Encore 5 téléchargements disponibles ce mois-ci Télécharger l'analyse (.doc)
Jean de La Fontaine Fables
  • Résumé du commentaire composé

    Commentaire composé sur \"Le Laboureur et ses Enfants\" de La Fontaine. Cette analyse sur Le laboureur et ses enfants de La Fontaine a été rédigée par un professeur de français.

    • 5 pages de commentaire composé
    • format .pdf
    • style abordable & grand public
  • Télécharger le commentaire maintenant!

  • Extrait du résumé

    Extrait du commentaire composé du livre
    “Fables”

    Admirateur de l'Antiquité, La Fontaine s'inspire essentiellement des fables d'Esope et de Phèdre, et se présente ainsi comme le continuateur des fabulistes anciens.

    « Le laboureur et ses enfants » appartenant à son premier recueil, illustre bien l'intention didactique des fables. En effet, l'auteur concilie le divertissement et la leçon de morale : comme dans toutes ses fables, il tente de pousser le lecteur à la réflexion, tout en lui offrant une histoire attrayante. Dans celle-ci, un père fait croire à ses fils qu'un trésor est caché dans leur champ. Il se sert de leur intérêt pour l'argent pour les faire travailler sans s'en rendre compte. C'est le fruit de leurs efforts qui sera leur trésor. L'auteur cherche à nous faire prendre conscience que la richesse n'est pas forcément matérielle et qu'elle résulte du travail.

    Nous verrons d'abord, de quelle façon jean de La fontaine donne vraisemblance et vivacité au récit. Puis, nous étudierons comment l'auteur montre que le travail est une activité dynamique et vitale. Enfin, nous traiterons du rapport entre le lecteur et l'auteur qui exploite son histoire pour guider le lecteur dans sa réflexion.

    Fable de La Fontaine analysée: \"Le Laboureur et ses Enfants\" de La Fontaine (Fables)

    Travaillez, prenez de la peine :
    C'est le fonds (1) qui manque le moins.
    Un riche Laboureur (2), sentant sa mort prochaine,
    Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.
    Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l'héritage
    Que nous ont laissé nos parents.
    Un trésor est caché dedans.
    Je ne sais pas l'endroit ; mais un peu de courage
    Vous le fera trouver, vous en viendrez à bout.
    Remuez votre champ dès qu'on aura fait l'Oût.
    Creusez, fouiller, bêchez ; ne laissez nulle place
    Où la main ne passe et repasse.
    Le père mort, les fils vous retournent le champ
    Deçà, delà, partout ; si bien qu'au bout de l'an
    Il en rapporta davantage.
    D'argent, point de caché. Mais le père fut sage
    De leur montrer avant sa mort
    Que le travail est un trésor.