Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Commentaire composé Passage de l'état de nature à l'état civil de “Du Contrat Social

Encore 5 téléchargements disponibles ce mois-ci Télécharger l'analyse (.doc)
Jean-Jacques Rousseau Du Contrat Social
  • Résumé du commentaire composé

    Commentaire composé sur le texte « Passage de l'état de nature à l'état civil », extrait de l'œuvre « Du Contrat Social » (Livre 1, chap. 8) de Rousseau. Ce commentaire de texte sur « Passage de l'état de nature à l'état civil » a été rédigé par une élève (note obtenue 18/20).

    • 4 pages de commentaire composé
    • format .doc (Word)
    • style abordable & grand public
  • Télécharger le commentaire maintenant!

  • Extrait du résumé

    Extrait du commentaire composé du livre
    “Du Contrat Social”

    Texte étudié : Rousseau, Du Contrat Social : passage de l'état de nature à l'état civil :

    Ce passage de l'état de nature à l'état civil produit dans l'homme un changement très remarquable, en substituant dans sa conduite la justice à l'instinct, et donnant à ses actions la moralité qui leur manquait auparavant. C'est alors seulement que la voix du devoir, succédant à l'impulsion physique et le droit à l'appétit, l'homme, qui jusque-là n'avait regardé que lui-même, se voit forcé d'agir sur d'autres principes, et de consulter sa raison avant d'écouter ses penchants. Quoiqu'il se prive dans cet état de plusieurs avantages qu'il tient de la nature, il en regagne de si grands, ses facultés s'exercent et se développent, ses idées s'étendent, ses sentiments s'ennoblissent, son âme toute entière s'élève à tel point, que si les abus de cette nouvelle condition ne le dégradaient souvent au-dessous de celle dont il est sorti, il devrait bénir sans cesse l'instant heureux qui l'en arracha pour jamais, et qui, d'un animal stupide et borné, fit un être intelligent et un homme. (Rousseau, Du Contrat Social, Livre I, chap. VIII, Passage de l'état de nature à l'état civil)

    Extrait de l'analyse du texte « Passage de l'état de nature à l'état civil (Livre 1, chap. 8) » de Rousseau :

    Dans la mesure où Rousseau reprend à son compte, à titre d'hypothèse, l'existence de ces deux états successifs (état de nature, état civil), il est tenu de produire pour son argumentation une description tout imaginaire de l'état de l'homme dans la nature. Tout imaginaire à double titre : d'une part parce que ce qui s'offre empiriquement à son regard ne saurait être que l'homme dans la société, l'état de nature étant totalement révolu : d'autre part, et plus fortement, parce que état de nature, tout supposé qu'il soit par rousseau, n'a jamais existé et n'est qu'un mythe.