Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Commentaire composé Amour et liberté de “L'être et le néant

Encore 5 téléchargements disponibles ce mois-ci Télécharger l'analyse (.doc)
Jean-Paul Sartre L'être et le néant
  • Résumé du commentaire composé

    Commentaire composé sur « Amour et Liberté » de Sartre, issu de l'œuvre « l'Etre et le Néant ». Ce commentaire sur les notions « Amour et Liberté » a été rédigé par un élève qui a obtenu 14/20 et qui a ensuite tenu comptes des annotations du professeur pour améliorer le commentaire.

    • 5 pages de commentaire composé
    • format .doc (Word)
    • style abordable & grand public
  • Télécharger le commentaire maintenant!

  • Extrait du résumé

    Extrait du commentaire composé du livre
    “L'être et le néant”

    Texte étudié : Sartre, l'être et le néant : amour et liberté

    « Il arrive qu'un asservissement total de l'être aimé tue l'amour de l'amant. Le but est dépassé : l'amant se retrouve seul si l'aimé s'est transformé en automate. Ainsi l'amant ne désire-t-il pas posséder l'aimé comme on possède une chose : il réclame un type spécial d'appropriation. Il veut posséder une liberté comme liberté.

    Mais, d'autre part, il ne saurait se satisfaire de cette forme éminente de la liberté qu'est l'engagement libre et volontaire. Qui se contenterait d'un amour qui se donnerait comme pure fidélité à la foi jurée ? Qui donc accepterait de s'entendre dire : \" Je vous aime parce que je me suis librement engagé à vous aimer et que je ne veux pas me dédire ; je vous aime par fidélité à moi-même ? \" Ainsi l'amant demande le serment et s'irrite du serment. Il veut être aimé par une liberté et réclame que cette liberté comme liberté ne soit plus libre. Il veut à la fois que la liberté de l'Autre se détermine elle-même à devenir amour - et cela, non point seulement au commencement de l'aventure mais à chaque instant - et, à la fois, que cette liberté soit captivée par elle-même, qu'elle se retourne sur elle-même, comme dans la folie, comme dans le rêve, pour vouloir sa captivité. Et cette captivité doit être démission libre et enchaînée à la fois entre nos mains. Ce n'est pas le déterminisme passionnel que nous désirons chez autrui, dans l'amour, ni une liberté hors d'atteinte : mais c'est une liberté qui joue le déterminisme passionnel et qui se prend à son jeu. » (Sartre, l'Etre et le Néant, III, 3 pp. 434-435, Amour et Liberté)

    Introduction de l'analyse sur « Amour et Liberté » de Sartre (L'être et le néant) : Elements d'introduction

    Thème : Le passage traite de l'amour, qui est \" la première attitude envers autrui \" analysée par Sartre dans le chapitre de l'Etre et le Néant qu'il consacre aux \"relations concrètes avec autrui\".

    Question : Sartre, qui vient de dire que l'amour est motivé par un projet de possession, s'interroge, dans le passage étudié, sur la nature spécifique de cette possession. Il se demande ce que veut, au fond, celui qui veut être aimé. Autrement dit, il prétend déterminer ce qu'attend l'amant de celui dont il est aimé.