Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Commentaire composé Mon Père de “Grand-père

Encore 5 téléchargements disponibles ce mois-ci Télécharger l'analyse (.doc)
Marina Picasso Grand-père
  • Résumé du commentaire composé

    Commentaire composé sur \"Mon père\" de Marina Picasso (extrait de Grand-Père). Cette analyse sur Mon père de Marina Picasso a été rédigée par un professeur de français.

    • 4 pages de commentaire composé
    • format .pdf
    • style abordable & grand public
  • Télécharger le commentaire maintenant!

  • Extrait du résumé

    Extrait du commentaire composé du livre
    “Grand-père”

    Ce livre est une histoire de parole, parole de confidence, de souffrance ; sur le manque d'affection, de reconnaissance, d'attention ; un livre sur l'attente, le désir de présence, le désir engendré par l'absence.

    C'est aussi un livre sur l'identité. Un patronyme aussi glorieux que celui de
    Picasso pouvait être quelque chose de très encombrant, un nom célèbre
    pouvant être une entrave dans la vie. La difficulté à porter ce nom est un
    décalage entre l'image que les autres ont de lui et la réalité.

    Texte étudié : Marina Picasso : Grand-père : Mon père

    Mon père a finalement réussi à parler à son père : un long conciliabule
    tenu au bout de l'atelier : tête-à-tête d'un colosse d'un mètre quatrevingt-
    dix et d'un gnome d'à peine un mètre soixante. David contre
    Goliath, affrontement d'un géant résigné et d'un monstre sacré. La main
    de mon grand-père qui plonge dans sa poche, une liasse de billets que
    mon père saisit furtivement, un \"merci, Pablo\", et immédiatement la
    réplique perfide :
    \"Tu es incapable d'assumer tes enfants. Tu es incapable de gagner ta vie !
    Tu es incapable de faire quoi que ce soit ! Tu es un médiocre et resteras
    toujours un médiocre. Tu me fais perdre mon temps !\".
    En un mot : \"Je suis el Rey, le Roi, et toi, tu es ma chose !\".
    Une chose qu'il a lentement et méthodiquement saccagée de façon qu'elle
    ne réussisse pas et ne lui porte pas ombrage.
    (Marina Picasso : Grand-père : Mon père)