Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Commentaire composé Hé que voulez-vous dire ? de “Les Amours

Encore 5 téléchargements disponibles ce mois-ci Télécharger l'analyse (.doc)
Pierre de Ronsard Les Amours
  • Résumé du commentaire composé

    Commentaire composé sur « Hé que voulez-vous dire ? » de Pierre de Ronsard. Cette analyse sur Hé qui voulez-vous dire de Ronsard a été rédigée par un professeur de français.

    • 5 pages de commentaire composé
    • format .pdf
    • style abordable & grand public
  • Télécharger le commentaire maintenant!

  • Extrait du résumé

    Extrait du commentaire composé du livre
    “Les Amours”

    Dans ce recueil, Ronsard renonce à la poésie savante et érudite qui caractérise Les Amours de Cassandre. Sous l'effet des critiques qui lui ont
    été adressées, il se tourne vers un style plus simple.
    L'inspiratrice, la jeune paysanne de Bourgueil, appelle une expression plus naturelle. Marie est insensible à l'amour de l'écrivain et le poème cherche
    à la convaincre d'aimer. Le goût vif de la nature, que Ronsard apprécie dans son Vendômois natal, constitue l'essentiel du sonnet. Il sera donc possible d'étudier comment le poète décrit la nature en fête puis comment cette évocation vise à persuader Marie de participer à l'allégresse universelle.

    Texte étudié : « Hé que voulez-vous dire ? » (de Pierre de Ronsard)

    Hé que voulez-vous dire ? Êtes-vous si cruelle
    De ne vouloir aimer ? Voyez les passereaux
    Qui démènent l'amour : voyez les colombeaux,
    Regardez le ramier, voyez la tourterelle,
    Voyez deçà delà d'une frétillante aile
    Voleter par le bois les amoureux oiseaux,
    Voyez la jeune vigne embrasser les ormeaux,
    Et toute chose rire en la saison nouvelle :
    En partenariat avec www.bacfrancais.com
    Ici, la bergerette en tournant son fuseau
    Dégoise ses amours, et là, le pastoureau
    Répond à sa chanson ; ici toute chose aime,
    Tout parle de l'amour, tout s'en veut enflammer :
    Seulement votre coeur, froid d'une glace extrême,
    Demeure opiniâtre et ne veut point aimer.
    (Ronsard : Hé que voulez-vous dire ?)