Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Commentaire composé Le soleil est devenu noir de “Oeuvres poétiques

Encore 5 téléchargements disponibles ce mois-ci Télécharger l'analyse (.doc)
Théophile de Viau Oeuvres poétiques
  • Résumé du commentaire composé

    Commentaire composé sur Le soleil est devenu noir de Théophile de Viau. Notre analyse sur Le soleil est devenu noir de Théophile de Viau a été rédigée par un professeur de français.

    • 4 pages de commentaire composé
    • format .pdf
    • style abordable & grand public
  • Télécharger le commentaire maintenant!

  • Extrait du résumé

    Extrait du commentaire composé du livre
    “Oeuvres poétiques”

    Nous allons présenter une poésie de Théophile de Viau intitulée « le soleil est devenu noir », tirée des œuvres poétiques. « Le soleil est devenu noir » est une ode de 1621. Ce poème appartient au mouvement baroque. Les thèmes dominants qui se réfèrent au baroque sont le mouvement, l'instabilité et la métamorphose.

    Nous étudierons cette poésie en deux parties. Dans un premier temps, nous verrons la construction et la disposition du poème pour nous laisser la totale liberté ensuite d'apprécier l'idéal de ce mouvement baroque.

    Texte étudié : Le soleil est devenu noir, de Théophile de Viau

    Un corbeau devant moi croasse,
    Une ombre offusque mes regards ;
    Deux belettes et deux renards
    Traversent l'endroit où je passe ;
    Les pieds faillent à mon cheval,
    Mon laquais tombe du haut mal,
    J'entends craqueter le tonnerre :
    Un esprit se présente à moi ;
    J'ois Charon qui m'appelle à soi,
    Je vois le centre de la terre.
    Ce ruisseau remonte en sa source ;
    Un bœuf gravit sur un clocher ;
    Le sang coule de ce rocher ;
    Un aspic s'accouple dune ourse ;
    Sur le haut d'une vieille tour
    Un serpent déchire un vautour ;
    Le feu brule dedans la glace ;
    Le soleil est devenu noir ;
    Je vois la lune qui va choir ;
    Cet arbre est sorti de sa place.