Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Aldous Leonard Huxley

Voir les ouvrages

Aldous Leonard Huxley est né le 26 juillet 1894 à Godalming, en Angleterre. Son père est écrivain et herboriste, et son grand-père est un naturaliste renommé du XIXe siècle. Quant à son frère, Julian Huxley, il est très célèbre pour ses travaux de biologiste sur l'évolution. Du côté de sa mère, Huxley s'inscrit dans un héritage plus littéraire.

Enfant, Huxley a une santé fragile ; mais il est très intelligent, et apprend beaucoup au contact de son père. Il intègre l'école Hillside, puis un internat à l'âge de neuf ans.
En 1908, le même mois, sa mère et sa sœur décèdent. En 1911, c'est au tour du jeune Huxley de tomber gravement malade : sa vision se détériore. Puis son frère se suicide en 1914, période à laquelle Aldous est jugé inapte à la guerre. Une fois guéri, il intègre le Balliol College d'Oxford pour y étudier la littérature anglaise, une matière qu'il affectionne tout particulièrement.

A cette période, Huxley doit travailler pour subvenir seul à ses besoins. Après un court passage au ministère de l'Air, il décide d'utiliser ses capacités littéraires pour gagner de l'argent. Il achève son premier roman à 17 ans, mais celui-ci n'est pas publié. C'est à vingt ans qu'il s'y consacre pleinement : poésie, articles, il devient journaliste et critique d'art, et voyage beaucoup, rencontrant notamment les surréalistes à Paris. Ses thèmes de prédilection sont alors la civilisation moderne, la technique, le behaviorisme, le nationalisme... Huxley passe la plupart de son temps à Garsington Manor.

En 1937, il s'installe à Hollywood avec sa femme et un ami, Gerard Heard, qui l'initie à la méditation. Huxley devient végétarien et pratique le yoga. Il publie La Fin et les Moyens. En 1948, il développera un peu plus cette thématique avec l'étude des courants mystiques dans La philosophie éternelle.

Grâce à la méthode Bates, Huxley recouvre la vue. Il écrira alors L'Art de voir (1942). Il écrit aussi l'adaptation à l'écran d'Orgueil et préjugés en 1940. Après la seconde guerre mondiale, Huxley voit sa demande de citoyenneté américaine refusée. Dans les années qui suivent, il se plonge dans le mysticisme et les expériences hallucinatoires (drogues psychotropes, etc.). Il raconte tout cela dans Les Portes de la perception, Le Ciel et l'Enfer... Jim Morrison s'en inspirera.

Dans les années 50, son intérêt pour la psychologie grandit, en particulier sur la question des états de conscience, sur laquelle il travaille avec le psychiatre Erickson. En 1956 il se remarie avec Laura Archera. Quatre ans plus tard, on lui diagnostique un cancer de la gorge, et peu à peu sa santé se détériore. Il écrit Ile, un roman utopique, et donne quelques cours.

Ses idées inspirent le Human Potential Movement. Il prononce plusieurs discours académiques à ce sujet. Ainsi il déclare, à San Francisco : « Il y aura dès la prochaine génération une méthode pharmaceutique pour faire aimer aux gens leur propre servitude, et créer une dictature sans larmes, pour ainsi dire, en réalisant des camps de concentration sans douleur pour des sociétés entières, de sorte que les gens se verront privés de leurs libertés, mais en ressentiront plutôt du plaisir ». Il développe aussi sa vision d'une société totalitaire comparable à celle imaginée par Orwell. Ses idées sur la technologie et l'évolution de la société vont influencer de nombreux penseurs américains et britanniques (Mumford, Heard...)

Aldous Huxley, sur son lit de mort, incapable de dire un mot, écrit un mot à son épouse, lui demandant la chose suivante : « LSD, 100 µg, i.m. ». Sa femme lui fournit la substance, et il meurt tranquillement le 22 novembre 1963. Mais sa mort passe inaperçue, éclipsée par celle de John F.Kennedy, puis de C.S Lewis.

Œuvres

Huxley a écrit des ouvrages de natures diverses : poésies, romans, essais, récits de voyage, scénarios de films... mais dans tous les cas, il a développé une vision tout à fait particulière de l'évolution de la technique et de la société, de la question des états de conscience et de la psychologie humaine... il n'est donc pas surprenant qu'il ait à la fois influencé les hippies et de grands scientifiques. Le courant du « New Age » se réfère fréquemment à ses écrits mystiques et d'étude des hallucinogènes.

Voici quelques œuvres importantes d'Aldous Huxley :

Le Meilleur des mondes (1931)
La Fin et les Moyens (1937)
L'Art de voir(1942)
Retour au meilleur des mondes(1958)
Île (1932)

(c) Fichesdelecture.com - Tous droits réservés