Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Anne Frank

Voir les ouvrages

Annelies Marie Frank est née à Francfort le 12 juin 1929. Elle est la fille d'Otto Henrich et Edith Frank, des juifs réformistes.
Anne grandit avec sa sœur dans une communauté composée de juifs et de non-juifs. Les deux fillettes fréquentent donc des membres confessions différentes, et sont élevées dans la passion de la lecture et de la connaissance.

En 1933, Hitler arrive au pouvoir. Les Frank émigrent à Amsterdam. Otto travaille alors chez Opekta Works, une société spécialisée dans la pectine.

Dès 1934, Margot et Anne sont scolarisées à l'école montessorienne d'Amsterdam. Anne est déjà douée pour la lecture et l'écriture. Nous avons perdu ses premiers récits d'enfance. Anne est en tout cas extravertie et énergique.

En 1940, l'Allemagne envahit les Pays-Bas et les persécutions anti-juives se développent. Anne doit alors rejoindre un lycée juif.

Le 12 juin 1942, pour ses 13 ans, Anne reçoit un carnet. Elle y écrit en s'adressant à une amie imaginaire, « Kitty ». Cela devient son journal, dans lequel elle raconte sa vie familiale, les garçons, l'école, mais aussi les changements dont elle est témoin pendant l'occupation allemande.

Dès l'été 1942, la famille prévoit de se cacher dans des pièces dissimulées de la société d'Otto. Des employés fidèles sont décidés à l'aider. C'est ainsi que le 6 juillet 1942, la famille Frank s'installe dans « l'Annexe » avec une autre famille, les Van Pels, et un ami dentiste. Des réserves de nourriture ont été préparées, et des amis d'Otto leur amènent des médicaments, des fournitures nécessaires, etc.

Les nouvelles parviennent aussi à Anne par la radio. Elle est frappée par quelques informations en particulier, que l'on retrouve dans son Journal.

Elle nous fait part, de même, de ses pensées intimes, de ses observations sur les adultes, sur leurs paris concernant la guerre, sur leur moral lorsqu'ils apprennent la défaite des Alliés.

Peu à peu, Anne Frank développe un fort sentiment de solitude, bien qu'elle adore son père. Sa relation avec sa sœur évolue, et un lien inattendu se crée entre elles.

De plus, elle se fait un nouvel ami, Peter, le fils de la famille enfermée avec eux. Elle s'éprend d'ailleurs de lui, ce qui finit par lui passer.

Le Journal d'Anne Frank montre à quel point la jeune fille mûrit pendant toute cette période. De faits anodins et quotidiens, elle évolue vers une observation précise de ce qui l'entoure, et propose des réflexions profondes sur la nature humaine et l'humanité.

Anne Frank se sent beaucoup plus connectée à la communauté juive.

Ces deux années d'enfermement sont marquées par les privations, qui rendent d'autant plus difficile le passage à l'âge adulte. C'est donc une lutte permanente pour Anne Frank, qui est écrasée par l'Holocauste.

Le 1er août 1944, le journal s'achève brutalement.

Le 4 août 1944, toute la famille est arrêtée. Quelqu'un a dénoncé les Frank, et l'Annexe est envahie par la police allemande.

Otto Frank sera le seul de la famille à survivre. C'est lui d'ailleurs qui fait publier le journal de sa fille.

Les Frank et leurs amis sont interrogés au quartier général de la Gestapo.

En août, la famille est d'abord déplacée dans une maison de détention, puis dans un camp de transit des Pays-Bas.

La plupart d'entre eux est envoyé à Auschwitz, où ils arrivent en septembre.

De nouvelles sélections s'y tiennent, et 8000 femmes sont déplacées dans un autre camp, celui de Bergen-Belsen. Parmi elles, Margot et Anne Frank.

Après avoir été déplacée, Anne Frank meurt du typhus dans le camp de Bergen-Belsen, en février ou mars 1945.

Otto Frank survit à Auschwitz et est libéré par l'Armée rouge en janvier 1945.

Après nombre de difficultés et de refus, le Journal est publié en 1947. Depuis, c'est l'un des livres les plus lus au monde.

(c) Fichesdelecture.com - Tous droits réservés