Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Charles Dickens

Voir les ouvrages

Dickens est né à Portsmouth le 7 février 1814. Il est issu d'une famille peu fortunée.

En 1815, toute la famille s'installe à Londres, puis à Chatham deux ans plus tard. La situation financière des Dickens s'aggrave alors. Pourtant, Charles Dickens se souvient de cette période comme des années d'enfance heureuses.

En 1822, la famille revient à Londres, pour s'installer dans le quartier de Camden Town.

Charles Dickens doit rapidement quitter l'école, car le manque d'argent l'oblige à travailler très jeune. En 1824, il travaille dans un entrepôt de cirage et de teintures. A la même époque, son père est emprisonné pour dettes (pour 40 livres sterling qu'il devait à un boulanger). Dickens restera profondément marqué par ces deux expériences. Il n'est alors âgé que de 12 ans.

Lorsque son père sort de prison après 14 semaines de détention, la situation financière est toujours mauvaise pour la famille. On retrouve cette figure du père irresponsable et mauvais gestionnaire dans David Copperfield.

Toutefois, les problèmes se résolvent quelques temps: Charles Dickens étudie donc de 1824 à 1827 dans une école privée, la Wellington House Academy. Cela lui permet ensuite, après avoir obtenu son diplôme, de devenir clerc d'avoué, reporter scénographe puis reporter parlementaire.

En 1833, Charles Dickens écrit des histoires pour les faire publier dans des revues, journaux ou magazines. Ses écrits paraissent d'abord dans Monthly Magazine, puis plus tard, ils sont republiés sous le titre de Sketches by 'Boz.

En 1836, Dickens voit ses récits publiés sous la forme de feuilletons mensuels, à l'image des Aventures de M.Pickwick. Son humour et son style d'écriture lui assurent un succès immédiat.

En 1836, l'écrivain devient éditeur du Recueil de Bentley, peu de temps après avoir commencé la publication d'un nouveau feuilleton intitulé Oliver Twist, qui paraîtra de 1837 à 1839.

En avril de la même année, Dickens épouse Catherine Hogarth, la fille du rédacteur en chef de l'Evening Chronicle. Ensemble, ils auront dix enfants, de 1837 à 1852.

Les années suivantes sont particulièrement productives: Dickens publie La Vie et les aventures de Nicholas Nickleby de 1838 à 1839, puis Le magasin d'antiquités de 1840 à 1841, Barnabé Rudge en 1841. Après un voyage en Amérique l'année suivante, l'écrivain publie ce qu'il y a observé dans Notes américaines, et ajoute un épisode américain à La vie et les aventures de Martin Chuzzlewit, publié de 1843 à 1844.

En 1843, Dickens écrit le premier de ses cinq livres de Noël: il s'agit d'Un chant de Noël. De même paraît Images d'Italie en 1846; il crée parallèlement The Daily News, un journal quotidien.

Les feuilletons et publications s'enchaînent :

  • Dombey et fils, de 1846 à 1848
  • David Copperfield, de 1849 à 1850
  • La Maison désolée, de 1852 à 1853
  • Les Temps difficiles, un roman industriel paru en 1854
  • La Petite Dorrit, de 1855 à 1857

 

En 1858, Charles Dickens se sépare de son épouse. Il continue à beaucoup écrire, et opère notamment un retour au roman historique, avec son ouvrage Un Conte de deux villes, qui paraît en 1859. Par la suite, les critiques et le lectorat font un triomphe aux Grandes Espérances, que l'on considère souvent comme son meilleur roman, et qui paraît de 1860 à 1861.
Le dernier roman complet de Charles Dickens est Notre ami commun, en 1864 et 1865.
Lorsque l'écrivain décède le 8 juin 1870, il laisse inachevé Le Mystère d'Edwin Drood.

Charles Dickens a donc connu la célébrité et l'argent non pas à titre posthume, mais bien pendant son existence. Il meurt à cinquante huit ans, épuisé par de nombreuses tournées de lecture publique de ses romans. Il est alors inhumé à l'abbaye de Westminster, dans ce que l'on appelle le Poets' Corner, le coin des poètes.

Dickens occupe une place particulière dans la littérature, pour la force de son écriture, mais surtout pour son engagement dans la dénonciation de la misère sociale et humaine, de l'exploitation des hommes dans l'industrie.
Son talent de conteur et son sens de l'humour ont donné naissance à des personnages inoubliables, malgré la noirceur du propos. Charles Dickens apparait donc comme un écrivain majeur dans la littérature européenne.

(c) Fichesdelecture.com - Tous droits réservés