Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Italo Calvino

Voir les ouvrages

L'écrivain italien Italo Calvino est né à Cuba le 15 octobre 1923, dans la ville de Santiago de Las Vegas, où vit son père, l'agronome Mario, et sa mère (originaire de Sardaigne), qui est biologiste.

En 1925, la famille est de retour en Italie, alors sous domination mussolinienne. Calvino grandit à Sanremo, et est éduqué dans la laïcité et l'antifascisme.

La guerre éclate et l'oblige à arrêter pour un temps ses études d'agronomie.

En 1943, Italo Calvino se joint aux brigades Garibaldi. Deux ans plus tard, il est à Turin, où il participe à plusieurs journaux. Là, il intègre le parti communiste et entame des études littéraires.

Son mémoire porte sur Joseph Conrad. Il rencontre, à cette époque, Cesare Pavese, et ce dernier le pousse à écrire.

En 1947 paraît son premier roman, intitulé Le Sentier des nids d'araignées. L'œuvre revient sur son expérience de résistant, et parvient à faire parler d'elle.

En 1949 est publié Le Corbeau vient le dernier. Avec ces deux œuvres se dessine déjà l'atmosphère néoréaliste de l'écrivain.

En 1952, toutefois, Italo Calvino s'essaie au conte fantastique. Il écrit d'abord Le Vicomte Pourfendu. L'ouvrage est ensuite complété par Le Baron perché et Le Chevalier inexistant.

L'ensemble de ces trois livres forme la trilogie Nos ancêtres, qui propose une vision allégorique de la condition humaine.

De 1950 à 1956, Calvino regroupe et traduit des contes folkloriques italiens du XIXe siècle, qu'il compile sous le nom de Contes populaires italiens.

En 1956, Italo Calvino s'éloigne du parti communiste, et peu à peu de la politique en général.

Dès les premières années de la décennie 1960, Calvino écrit deux articles dans lesquels il réfléchit à la place de la littérature dans un monde toujours plus complexe. Ils ont pour noms La mer de l'objectivité et Le défi au labyrinthe.

En 1963 paraît La Journée d'un scrutateur.
En 1967, Italo Calvino s'installe à Paris. Il fréquente les membres de l'OuLiPo et devient l'un des leurs en 1972.
A cette époque, l'écrivain rencontre Perec, Lévi-Strauss et Roland Barthes, qui influencent sa manière d'écrire.
De plus, proche d'universitaires de la Sorbonne, Calvino découvre les écrivains classiques, de Dante à Balzac, de Cervantes à Shakespeare.

Parce qu'il n'est pas que passionné par la littérature, Calvino continue d'étudier les sciences naturelles et la sociologie, comme à ses débuts. Ces domaines jouent un rôle important dans son œuvre, à l'image de Cosmicomics en 1965. On y lit aussi son amour du fantastique.
En 1964, il se marie. Sa fille naît en 1965.

En 1969 paraît Le Château des destins croisés. En 1972 et 1979, deux ouvrages viennent le compléter et forment le « système combinatoire des récits et des destins humains ». Il s'agit des Villes invisibles, et de Si par une nuit d'hiver un voyageur.

Calvino conçoit un système basé sur des éléments qui structurent le récit et les trajectoires des personnages. C'est l'idée fondamentale d'un systématisme dans lequel on ressent toute l'influence de l'OuLiPo.

Durant l'été 1985, l'écrivain travaille sur une série de conférences qu'il doit donner à Harvard. Mais il est victime de plusieurs attaques cardiaques.
Italo Calvino meurt à l'hôpital de Sienne le 19 septembre 1985, d'une hémorragie cérébrale.

Plusieurs de ses ouvrages sont publiés à titre posthume, parmi lesquels : Pourquoi lire les classiques, Imaginaire et rationalité...
Calvino a également écrit plusieurs scénarios, de 1962 à 1983.

(c) Fichesdelecture.com - Tous droits réservés