Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Jacques Prévert

Voir les ouvrages

Jacques Prévert naît en février 1900 à Neuilly-sur-Seine. Sa famille fait partie de la petite bourgeoisie et est très dévote. Jacques aura deux frères dont Pierre avec lequel il fera beaucoup de choses tout au long de sa vie.

Son père le pousse à la lecture et vers le théâtre. En 1915 il obtient son certificat d’études et commence à faire plein de petits boulots. Il est incorporé en 1920 puis, son service terminé, il part à Istanbul. C’est en 1922 qu’il revient à Paris où se forme, avec lui, le mouvement des surréalistes comprenant Desnos, Aragon, Arthaud, le chef de file André Breton et quelques autres. Il est un ardent défenseur des opprimés de tous bords.

En 1925 il se marie avec une amie d’enfance, il divorcera pour se remarier par la suite. En 1930, Prévert s’oppose à André Breton et quitte le mouvement surréaliste. Il fonde en 1932, le groupe Octobre et c’est lui qui écrit les textes pour la troupe. Sa rencontre avec le musicien Joseph Kosma va devenir importante pour lui.

Avec son frère Pierre, il réalise des scénarios poétiques pour le cinéma. Cela donnera « Le crime de Monsieur Lange », « Quai des brumes », « Les visiteurs du soir », « Les enfants du paradis » entre 1935 et 1946.

Depuis 1936 Prévert a pris ses distances avec le parti communiste. Il sera réformé en 1939 et dès l’invasion il partira s’installer à Saint-Paul-de-Vence.

Il écrit des poèmes à mettre en musique pour Juliette Gréco, les Frères Jacques, Montand etc.

« Paroles » paraît en 1945 et connaît directement un très grand succès. Ses poèmes sont sur toutes les lèvres, quant à son antimilitarisme viscéral il ne s’éteindra jamais. En 1951 sort « Spectacle » et en 1955 « La pluie et le beau temps »

Prévert décède en 1977 auprès de sa femme dans la maison d’Omonville la petite dans le Cotentin. Cette maison se visite.