Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Jean-Pierre Vittori

Voir les ouvrages

Jean-Pierre Vittori est né en 1941 en Lot et Garonne, dans une famille très pauvre. Dès l'âge de 15 ans, il exerce mille petits métiers avant de faire son service militaire de novembre 1960 à novembre 1962 en pleine guerre d'Algérie. En 1963, il rentre dans un petit journal pour s'occuper des questions culturelles, notamment tout ce qui concerne le théâtre, tout en conservant son emploi d'ouvrier pour gagner sa vie. C'est seulement en 1965 qu'il devient journaliste professionne,l d'abord à 'L'Humanité" puis comme responsable de l'édition française d'un journal international édité en Autriche, le journal "Perspectives" qui traite des questions de la guerre et de la paix où il se spécialise dans les problèmes des droits de l'homme. En 1970, il devient rédacteur en chef du "Patriote Résistant", journal édité pour la plus grande association française des anciens déportés et résistants de la seconde guerre mondiale. Il y reste jusqu'en 1998 tout en écrivant des livres et en participant à des émissions de télévision abordant des sujets de la seconde guerre mondiale (procès Klaus Barbie par ex.). Il a surtout écrit des livres sur la guerre d'Algérie. Le plus connu est "Nous les appelés d'Algérie" paru en 1977. Plusieurs de ses ouvrages concernent aussi la déportation et la résistance ; le plus célèbre s'adresse aux adolescents et s'intitule "Les sabots". M. Vittori a aujourd'hui pris sa retraite de journaliste mais écrit toujours et prépare actuellement, selon ses propres dires, un roman qui s'adresse à nouveau aux adolescents et traite du travail obligatoire en Allemagne pendant la seconde guerre mondiale.

Source: http://www.livres-a-gogo.be/bio/bivittor.htm