Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Julien Green

Voir les ouvrages

Julien Green, né Julian Hartridge Green (6 septembre 1900 à Paris - 13 août 1998 à Paris), est un écrivain américain de langue française.

Après la mort de sa mère, une protestante pieuse, il se convertit au catholicisme en 1916, à la suite de son père et de plusieurs de ses sœurs. Âgé de 17 ans, Julien Green tente de s'engager dans le Service des ambulances de l'armée américaine, dont il est chassé lorsqu'on découvre son âge. Il parvient cependant à rejoindre les rangs de la Croix-Rouge Américaine, puis est détaché dans l'artillerie française en 1918, en tant que sous-lieutenant. Démobilisé en mars 1919, il se rend pour la première fois aux États-Unis en septembre 1919 et effectue trois ans d'études à l'Université de Virginie, où il écrit son premier livre en anglais.

Toute l'œuvre de Green, qui fut profondément marquée tant par son homosexualité que par sa foi catholique, est dominée par la question du bien et du mal, et de la sexualité. À côté d'un grand nombre de romans, il rédigea aussi un journal[1] en 18 tomes entre 1926 et 1998. Son livre Si j'étais vous a inspiré la psychanalyste Melanie Klein.

Il fut le premier non-français élu à l'Académie française le 3 juin 1971, au fauteuil 22, succédant à François Mauriac. Sa réception officielle eut lieu le 16 novembre 1972.

Selon Éric Jourdan, en 1994, Green avait décidé de déménager pour aller vivre à Forlì, en Italie, dans une maison qui avait appartenu à Caterina Sforza, mais sa santé fragile ne lui permit pas de mettre ce projet à execution.

Il se déclara démissionnaire de l'Académie en 1996, mais celle-ci ne lui choisit aucun successeur avant sa disparition en 1998. Il n'a jamais possédé la nationalité française : Pompidou la lui avait proposée en 1972 après son élection à l'Académie, mais il l'a déclinée. Il fut enterré le 21 août 1998 à Klagenfurt (Autriche) dans l'église St. Egid. Ému par une statue ancienne de la Vierge Marie lors d'une visite en 1990, l'écrivain souhaitait d'être inhumé dans une des chapelles de l'église. Julien Green est le père adoptif de l'écrivain Éric Jourdan qui lui resta filialement fidèle jusqu'à sa mort.