Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Karl Marx

Voir les ouvrages

Karl Heinrich Marx est né à Trèves le 5 mai 1818. Il évolue dans une famille nombreuse. Marx est baptisé dans la tradition luthérienne en 1824.

En 1830, il intègre le lycée Friedrich Wilhelm de sa ville natale, puis obtient son Abitur (baccalauréat allemand). Ensuite, Marx fréquente l'université de Bonn (en droit, dès 1835) puis de Berlin dès 1836, pour des cours d'histoire et de philosophie. Marx achève ses études en 1841, avec une thèse écrite en grec ancien. Il fréquente le cercle des « Jeunes hégéliens » berlinois. Puis il abandonne l'idée d'une carrière universitaire.

Dès 1842, Marx est rédacteur en chef de la « Gazette Rhénane », à Bonn. Le journal prend une tournure démocratique révolutionnaire, et est censuré par le gouvernement, puis interdit en 1843.
En 1843, Marx épouse Jenny von Westphalen. Ils auront plusieurs enfants ensemble. A l'automne, Marx s'installe à Paris pour publier un journal radical. Un seul numéro est édité.

En 1844, il rencontre Friedrich Engels, de passage à Paris. Les deux hommes deviennent amis. Lui aussi a étudié la philosophie et est partisan de Hegel. La misère prolétarienne l'a également frappé, et il en a étudié les conditions. Marx et Engels travaillent ensemble sur La sainte famille, puis l'Idéologie allemande. Ils y défendent une conception matérialiste de l'Histoire, tout en se détachant de Proudhon et Feuerbach. Dans ces mêmes années, Marx et Engels fréquentent les groupes révolutionnaires parisiens.

Le gouvernement prussien fait chasser Marx de Paris en 1845 : il se réfugie à Bruxelles, où il devient vice-président de l'Association Démocratique. Deux ans plus tard, il rejoint avec Engels la Ligue des Communistes, un groupe clandestin. De cet engagement va naître le Manifeste du Parti communiste en 1848.

Suite à la révolution de février 1848, Marx est poursuivi devant les tribunaux pour ses publications. Chassé de Paris suite à une manifestation en juin 1849, il déménage définitivement à Londres. Sa vie d'exilé est particulièrement difficile et miséreuse. L'un de ses enfants meurt de faim. Marx écrit alors une série d'articles, Le 18 brumaire de Louis Bonaparte.
Dans les années 1850, il écrit des centaines d'articles pour différents journaux, tout en travaillant de son côté sur l'économie, la politique et l'histoire. Il garde contact avec les révolutionnaires.

En 1859 est publiée la Contribution à la critique de l'économie politique. On y trouve déjà la loi de la valeur. La même année, il cesse d'être isolé et participe au journal « Das Volk ».

En 1867 paraît la première partie du Capital.

La Commune de Paris est écrasée en 1871. A cette occasion, Marx écrit La Guerre civile en France. Sa renommée s'étend alors de manière importante.
L'Internationale connaît des divisions internes. Marx est très affaibli par son travail politique au sein de cette institution, ainsi que par son travail.

Il délègue plusieurs fonctions à Engels et se concentre sur l'achèvement du Capital. L'écriture de l'ouvrage lui demande énormément de matière et d'études. Non seulement il parle déjà quatre langues, mais en plus Marx apprend le russe pour poursuivre ses recherches.

Mais sa santé décline à tel point qu'il ne peut pas terminer les deux derniers volumes de son œuvre. C'est donc Engels qui rassemblera ses notes pour pouvoir organiser une publication partielle.

La femme de Marx, Jenny, décède le 2 décembre 1881. En 1882, Marx voyage en Kabylie, actuelle Algérie. D'ailleurs, il publie ensuite Lettres d'Alger et de la Côte d'Azur, texte dans lequel il utilise l'organisation villageoise kabyle pour illustrer le socialisme idéal.

Le 14 mars 1883, Karl Marx décède tranquillement. Il repose aux côtés de sa femme, à Londres.

L'œuvre de Marx

A la fois philosophe, économiste, historien et théoricien socialiste, Karl Marx a profondément marqué la pensée politique. Il a développé, avec Engels, une conception matérialiste de l'histoire, et démonté les rouages du capitalisme. Ses idées ont influencé les activités révolutionnaires, les organisations ouvrières et les mouvements communistes. Mais il a aussi beaucoup apporté à la sociologie.

Voici quelques uns de ses écrits, parmi les plus marquants historiquement :
Discours sur le libre échange (1848), Manifeste du Parti communiste (1848), Sur Proudhon (1865), Le Capital (1867).

(c) Fichesdelecture.com - Tous droits réservés