Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Pierre Clastres

Voir les ouvrages

Pierre Clastres est né en 1934, il meurt accidentellement en 1977. Philosophe de formation, il s'est tourné vers l'anthropologie. Il situe son œuvre dans le sillage du « Discours de la servitude volontaire » d'Étienne de La Boétie.

Il devient à la fois anthropologue et ethnologue. Clastres est connu pour ses travaux d'anthropologie politique ainsi que son engagement antiautoritaire et sa monographie des indiens Guayaki du Paraguay. Il est par ailleurs resté à la marge des grands courants de pensée de son temps, tel que le structuralisme.

Il a été de nombreuses fois sur de terrain. Il passe l'année 1963 auprès des indiens Guayaki au Paraguay. Il se rend en 1965 chez les Guarani, puis il va deux fois chez les Chulupi en 1966 et en 1968. Il vit en 1970 une courte période chez les Yanomami avec son collègue Jacques Lizot. Enfin, il séjourne brièvement en 1974 chez les Guarani du Brésil.

En parallèle il devient chercheur au CNRS, et publie le recueil d'articles « La société contre l'État ». En 1975, il devient directeur d'études à la cinquième section de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes.