Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Ray Douglas Bradbury

Voir les ouvrages

Ray Douglas Bradbury, né le 22 août 1920, est un écrivain américain, référence du genre de l'anticipation. Il est particulièrement connu pour ses Chroniques martiennes écrit en 1950 et surtout son roman de dystopie : Fahrenheit 451.


Ray Bradbury nait à Waukegan, Illinois, É.-U. d'une mère immigrante suédoise et d'un père technicien de ligne à haute tension. Son grand père et son arrière grand père paternel étaient éditeurs de journaux. Bradbury lit et écrit durant toute sa jeunesse, passant beaucoup de temps à la bibliothèque de Waukegan. Ses nouvelles Dandelion Wine (le vin de l'été), Something wicked this way comes (La foire des ténèbres) et Farewell Summer dépeignent la ville de Waukegan comme "la Ville Verte" et sont en partie auto-biographiques. Il attribue son habitude d'écrire quotidiennement au jour où en 1932 un amuseur de foire, Mr.Electro, l'a touché avec une lame électrifiée, faisant se dresser ses cheveux sur la tête, en criant "Vis pour toujours !". La famille Bradbury a vécu à Tucson en Arizona en 1926-27 et 1932-33, mais comme le père continue son travail, ils retournent à Waukegan et s'installent finalement à Los Angeles en 1934 lorsque Ray a treize ans. Ray Bradbury obtient son diplôme au lycée de Los Angeles en 1938 mais choisi de ne pas aller à l'université. Au lieu de cela il vend des journaux au coin de South Norton Avenue et Olympic Boulevard. Il continue de se cultiver à la bibliothèque locale et, influencé par les héros de science-fiction tel que Flash Gordon et Buck Rogers, il commence à publier des histoires de science-fiction dans des fanzines en 1938. Sa première publication rémunérée fût pour le pulp magazine Super Science Stories en 1941 pour laquelle il gagna 15$. Il devient écrivain à temps plein à la fin de l'année 1942. Son premier livre, Dark Carnival, une collection de courts écrits, est publié en 1947 par Arkham House. Il se marie avec Marguerite McClure (1922–2003) en 1947, avec laquelle il aura quatre filles.

Sa vie

Développant des thèmes volontiers antiscientifiques, Bradbury s'est attiré les éloges d'une critique et d'un public non spécialisés, sensibles à ses visions nostalgiques et à sa prose accessible. Ray Bradbury a beaucoup écrit sur la survie spirituelle de l'humanité s'opposant au matérialisme de la société. Bien qu'il ait souvent été présenté comme un écrivain de science-fiction, Bradbury lui même ne s'est jamais enfermé dans un type de narration :

« Avant tout, je n'écris pas de science-fiction. J'ai écrit seulement un livre de science-fiction et c'est Fahrenheit 451, basé sur la réalité. La science-fiction est une description de la réalité. La Fantasy est une description de l'irréel. Donc les chroniques martiennes ne sont pas de la science-fiction, c'est de la fantasy.[1] »

Star internationale, il a même une plaque sur Hollywood Boulevard.

(c) Wikipedia, tous droits réservés