Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Yukio Mishima

Voir les ouvrages

Né le 14 janvier 1925 à Tokyo, Yukio Mishima, dont le véritable nom est Kimitake Hiraoka, est issu d'une famille de paysans.

A l'âge de 5 ans, le petit Kimitake sait lire et écrire et commence déjà à composer ses premières poésies.

Il entre dans un club littéraire scolaire en Avril 1937. C’est avec ce club que Kimitake va faire éditer son premier livre : la « forêt tout en fleur » dans un magasine. C'est à cette occasion qu'il choisit comme pseudonyme "Yukio Mishima".

En 1944, Mishima reçoit son diplôme ainsi qu'une montre en argent des mains même de l'empereur


Il entre alors à l'Université Impériale de Tokyo. Mishima aurait préféré la littérature mais il se retrouve employé de bureau. En 1945, Mishima rentre dans l'armée. Il jouera la comédie afin d'être déclaré inapte. Mishima est proposé fin 1948 pour un poste au ministère des finances. Mishima n'y restera que 9 mois, choisissant de devenir écrivain à plein temps. En 1949, « Confession d’un masque » est publié et remporte immédiatement un franc succès.

A partir de 1950, Mishima fréquente des bars homosexuels, sous le prétexte de préparer "les amours interdits ».

De 1952 à 1958, Mishima écrit beaucoup, surtout de courtes histoires ou des nouvelles. En 1958, Yukio Mishima se marie avec Yoko Sugiyama, la fille d'un peintre traditionnel renommé de l'époque.

Dès 1966, Mishima commence à exprimer publiquement son attachement au japon traditionnel. Il écrit d'ailleurs à cette période plusieurs ouvrages sur ce thème, dont "Patriotisme".

En 1967, Mishima s'engage dans les "Forces d'Autodéfense du Japon" (JSDF) afin de se rapprocher du style de vie "samouraï" qu'il prône dans ses écrits.

En 1968, il prolonge son action en fondant la "Société du bouclier", sorte de milice privée qu'il voue à la protection de l'empereur. Au sein de cette société, Mishima applique pleinement sa philosophie.

A partir de la fin 69, Mishima commence à préparer sa fin. En Août, il termine le dernier tome de son oeuvre majeure ; "L’ange en décomposition.