Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Analyses littéraires sur “Cannibale”

(Didier Daeninckx)

Didier Daeninckx Cannibale

Vous ne trouvez pas l'analyse que vous cherchez ? contactez-nous et commandez la!

« Cannibale » est un roman de Didier Daeninckx (1949-…) publié en 1998. « Cannibale » raconte le traitement réservé aux populations kanak lors de l’exposition coloniale de 1931 à Paris.

« Cannibale » s’ouvre en Nouvelle-Calédonie. Gocéné, un vieux kanak, fait route avec un ami occidental vers la tribu de Tendo. Ils sont soudain arrêtés par un rebelle armé, qui multiplie les propos diffamatoires contre l’homme blanc. Pour lui répondre, Gocéné raconte son histoire. En 1931, il fait partie d’un groupe désigné pour rejoindre la France à l’occasion de l’exposition coloniale. Après un voyage épouvantable, ils sont placés comme des animaux dans le zoo de Vincennes. Au cours de la journée, quelques indigènes, en particulier la jeune Minoé, sont séparés du groupe pour « visiter la capitale ». La nuit, Gocéné et son ami Badimoin fuient le zoo pour retrouver Minoé. Ils y reviennent ensuite interroger les gardiens. Ils apprennent que leurs compagnons, dont Minoé, ont été échangés contre des crocodiles à un cirque de Francfort…

Avec « Cannibale », Didier Daeninckx, ému par un séjour en Nouvelle-Calédonie, retrace un épisode historique longtemps méconnu. « Cannibale » est un texte écrit sur commande à l’occasion des 150 ans de l’abolition de l’esclavage en 1998. Daeninckx y rappelle l’existence des « zoos humains » de la IIIe République via l’histoire de ce groupe de Kanaks échangés contre des crocodiles pendant l’exposition coloniale de 1931. Selon Daeninckx, ces événements préfigurent la révolution en Nouvelle-Calédonie dans les années 1980 ; d’ailleurs, le narrateur de « Cannibale » est en train de vivre cette révolution lorsqu’il raconte son histoire.

« Cannibale » est considéré comme l’un des ouvrages les plus importants de l’œuvre abondante de Didier Daeninckx. L’auteur lui-même a réalisé une adaptation radiophonique de son roman, intitulée « Des Kanak à Paris », en 1998. Il existe également une adaptation en bande dessinée parue en 2009, dessinée par Emmanuel Reuzé. Le roman « Cannibale » est fréquemment programmé dans les cours de français en troisième.