Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Analyses littéraires sur “Bouvard et Pécuchet”

(Gustave Flaubert)

Gustave Flaubert Bouvard et Pécuchet

Vous ne trouvez pas l'analyse que vous cherchez ? contactez-nous et commandez la!

« Bouvard et Pécuchet » est un roman inachevé de Gustave Flaubert (1821-1880) publié en 1881 à titre posthume. Il s’agit d’une vaste raillerie de Flaubert sur la vanité de ses contemporains.

Bouvard et Pécuchet, deux promeneurs du dimanche près du bassin du port de l’Arsenal, se rencontrent par hasard sur un banc public. Ils découvrent qu’ils exercent le même métier de copiste, ont les mêmes centres d’intérêt, et désireraient tous deux vivre à la campagne. Un héritage opportun de Bouvard leur permet de changer de vie. Bouvard et Pécuchet achètent une ferme près de Caen et se lancent dans l’agriculture, leurs seules connaissances provenant d’ouvrages de vulgarisation et de quelques conseils pratiques glanés au hasard. Ils n’engendreront que des désastres, et il en sera de même lorsqu’ils s’essaieront à divers autres domaines auxquels ils ne comprennent en vérité pas grand-chose…

Dès 1872, l’auteur conçoit le projet de ce qui deviendra « Bouvard et Pécuchet » : cette année-là, il affirme son intention comique dans un courrier adressé à George Sand. Entre l’idée de base et sa mort, il collecte une impressionnante documentation, allant, selon certaines sources, jusqu’à 1500 ouvrages. Le comique vient de la frénésie de Bouvard et Pécuchet à tout savoir et tout expérimenter, et surtout de leur incapacité à comprendre correctement. Flaubert n’a malheureusement pas eu le temps de parfaire son œuvre.

« Bouvard et Pécuchet » est publié dans la Nouvelle Revue de décembre 1880 à mars 1881, avant de paraître en volume la même année. Sur le moment, l’accueil de ce roman inachevé est plutôt réservé. Néanmoins, le temps passant, « Bouvard et Pécuchet » est reconnu comme un chef-d’œuvre de Flaubert, et comme le roman de la maturité. Réédité à plusieurs reprises, le livre a également été adapté au cinéma, à la télévision et au théâtre. Heureusement pour les adaptateurs, la fin de « Bouvard et Pécuchet » est connue grâce au manuscrit de Flaubert, qui en avait déjà dressé un plan, sans avoir le temps de la rédiger.