Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Commentaire composé La conscience de “Définitions

Encore 5 téléchargements disponibles ce mois-ci Télécharger l'analyse (.doc)
Alain Définitions
  • Résumé du commentaire composé

    Commentaire composé semi-rédigé consacré à l'œuvre « Définitions » de Alain : La conscience (p.1045 collection bibliothèque de la pléiade). Ce commentaire composé sur la Conscience de Alain a été réalisé par un élève de terminale. Le commentaire est complet et l'élève a obtenu 14/20.

    • 4 pages de commentaire composé
    • format .doc (Word)
    • style abordable & grand public
  • Télécharger le commentaire maintenant!

  • Extrait du résumé

    Extrait du commentaire composé du livre
    “Définitions”

    Texte du commentaire composé sur La conscience (Alain, définitions) :

    « [La conscience] est le savoir revenant sur lui-même et prenant pour centre la personne humaine elle-même, qui se met en demeure de décider et de se juger. Ce mouvement intérieur est dans toute pensée; car celui qui ne se dit pas finalement : \"Que dois-je penser?\" ne peut pas être dit penser.
    La conscience est toujours implicitement morale; et l'immoralité consiste toujours à ne point vouloir penser qu'on pense, et à ajourner le jugement intérieur. On nomme bien inconscients ceux qui ne se posent aucune question d'eux-mêmes à eux mêmes. Ce qui n'exclut pas les opinions sur les opinions et tous les savoir-faire, auxquels il manque la réflexion, c'est-à-dire le recul en soi-même qui permet de se connaitre et de se juger; et cela est proprement la conscience.
    Rousseau disait bien que la conscience ne se trompe jamais, pourvu qu'on l'interroge. Exemple : ai-je été lâche en telle circonstance? Je le saurai si je veux y regarder. Ai-je été juste en tel arrangement? Je n'ai qu'à m'interroger; mais j'aime bien mieux m'en rapporter à d'autres. » (Alain, Définitions, p.1045 collection bibliothèque de la pléiade, La conscience)

    Extrait de l'introduction de notre commentaire composé sur La conscience de Alain :

    L'extrait du texte d'Alain, Définitions (des arts et des dieux) porte sur la conscience. L'homme est sujet conscient. Mais, c'est aussi parce qu'il est sujet conscient qu'il est sujet pensant. La conscience est synonyme de réflexion. Telle est la thèse d'Alain.
    Reprenant l'étymologie latine du terme (cum-scientia, avec ou accompagné de science, de savoir), Alain nous rappelle ce qu'est la conscience réflexive. Elle se saisit elle-même en tant que conscience qu'en faisant retour sur elle-même. Mais, elle ne peut effectivement le faire qu'au moyen d'une pensée qui s'impose à elle-même comme objet de conscience ! L'acte de penser est dans ce mouvement qui le sépare de la pensée, entendue ici comme objet à penser. La distance maintenue entre l'un et l'autre permet de comprendre de qu'est véritablement penser, voire penser par soi-même. Elle accrédite le fait que nous devions sortir du monde de l'opinion.