Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Commentaire composé Renart et Chantecler le coq de “Le Roman de Renart

Encore 5 téléchargements disponibles ce mois-ci Télécharger l'analyse (.doc)
Anonyme Auteur Le Roman de Renart
  • Résumé du commentaire composé

    Commentaire composé sur Le roman de Renart : Renart et Chantecler le coq. Cette analyse sur Renart et Chantecler le coq dans le Roman de Renart a été rédigée par un professeur de français.

    • 2 pages de commentaire composé
    • format .pdf
    • style abordable & grand public
  • Télécharger le commentaire maintenant!

  • Extrait du résumé

    Extrait du commentaire composé du livre
    “Le Roman de Renart”

    Seigneurs, beaucoup de conteurs vous ont raconté beaucoup d'histoires ; cependant, jamais vous n'avez entendu raconter la terrible guerre entre Renart et Isengrin, une guerre terriblement longue et acharnée. Ces deux barons, en vérité, n'avaient jamais pu se souffrir ; ils s'étaient souvent, c'est vrai, battus et bagarrés. J'en viens à mon histoire. Apprenez donc l'origine de leur dispute.
    Il arriva que Renart, ce vaurien qui avait toujours plus d'un tour dans son sac, se dirigea vers une ferme, située dans un bois. Elle abritait des quantités de poules et de coqs, de canes et de canards, de jars et d'oies. Le jardin était bien clos de gros pieux de chêne pointus, renforcés de buissons d'aubépine : impossible d'en venir à bout, même en se cachant ou en sautant. Il ne veut pas pour autant renoncer aux poules. Il s'est accroupi au milieu du chemin, il s'agite, il tend le cou de tous côtés. Il calcule que, s'il saute, comme il retombera d'une certaine hauteur, on le verra et les poules iront se tapir sous les ronces. Il ne cesse de s'aplatir puis de se redresser. Or voici qu'à l'angle de la clôture il aperçoit un pieu brisé qui lui permet de se glisser à l'intérieur. En face de cette brèche, le paysan avait planté des choux. Renart s'en approche, il traverse la clôture et se laisse tomber comme une masse pour ne pas être vu. Mais les poules tendent le cou, car elles l'ont aperçu au moment de sa chute, et chacune s'empresse de fuir.