Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Commentaire composé Giorgio de Chirico de “Poèmes

Encore 5 téléchargements disponibles ce mois-ci Télécharger l'analyse (.doc)
Paul Eluard Poèmes
  • Résumé du commentaire composé

    Commentaire composé sur \"Giorgio de Chirico\" d'Eluard (Recueil \"Mourir de ne pas mourir\"). Cette analyse sur Giorgio de Chirico d'Eluard a été rédigée par un professeur de français.

    • 3 pages de commentaire composé
    • format .pdf
    • style abordable & grand public
  • Télécharger le commentaire maintenant!

  • Extrait du résumé

    Extrait du commentaire composé du livre
    “Poèmes”

    Ce poème est extrait du recueil \"Mourir de ne pas mourir\" publié en 1924. Les principaux thèmes de Chirico : paysages urbains avec des places bordées d'arcades, perspective italienne, paysages déserts ... Caractéristiques : un certain soucis de réalisme, une certaine volonté de renouer avec la peinture de la Renaissance, des perspectives forcées, des ombres pas toujours logiques, des décors de palais italiens, des places arcades désertes, des tours, des cheminées d'usines. Il groupe des objets de façon irrationnelle (des fragments d'objets, de statues, ce qui donne un caractère mystérieux, onirique), tonalité angoissante qui nait du vide, absence totale de nature, pas de mouvement.

    Texte étudié: Paul Eluard : \"Mourir de ne pas mourir\" : \"Giorgio de Chirico\"

    Un mur dénonce un autre mur
    Et l'ombre me défend de mon ombre peureuse,
    O tour de mon amour autour de mon amour,
    Tous les murs filaient blanc autour de mon silence.
    Toi, que défendais-tu? Ciel insensible et pur
    Tremblant tu m'abritais. La lumière en relief
    Sur le ciel qui n'est plus le miroir du soleil,
    Les étoiles de jour parmi les feuilles vertes,
    Le souvenir de ceux qui parlaient sans savoir,
    Maîtres de ma faiblesse et je suis à leur place
    Avec des yeux d'amour et des mains trop fidèles
    Pour dépeupler un monde dont je suis absent.
    (Paul Eluard : \"Mourir de ne pas mourir\" : \"Giorgio de Chirico\")