Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Commentaire composé Et la mer et l'amour de “Recueil des vers

Encore 5 téléchargements disponibles ce mois-ci Télécharger l'analyse (.doc)
Pierre de Marbeuf Recueil des vers
  • Résumé du commentaire composé

    Commentaire composé sur \"Et la mer et l'amour...\" de Pierre de Marbeuf. Cette analyse sur \"Et la mer et l'amour...\" de Marbeuf a été rédigée par un professeur de français.

    • 5 pages de commentaire composé
    • format .pdf
    • style abordable & grand public
  • Télécharger le commentaire maintenant!

  • Extrait du résumé

    Extrait du commentaire composé du livre
    “Recueil des vers”

    L'amour constitue un thème privilégié depuis la littérature courtoise jusqu'aux chansons d'aujourd'hui. Ce n'est donc pas le motif choisi qui fait du sonnet de Pierre de Marbeuf, \"Et la mer et l'amour...\", publié en 1628, une oeuvre originale. En revanche, il le devient davantage quand il s'inspire des traditions précieuse et baroque. C'est ainsi qu'il s'appuie sur une comparaison entre la mer et l'amour pour développer une réflexion et un monologue élégiaques sur les souffrances de la passion.

    Texte étudié: Pierre de MARBEUF : \"Et la mer et l'amour...\"

    Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage,
    Et la mer est amère, et l'amour est amer,
    L'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer,
    Car la mer et l'amour ne sont point sans orage.
    Celui qui craint les eaux, qu'il demeure au rivage,
    Celui qui craint les maux qu'on souffre pour aimer,
    Qu'il ne se laisse pas à l'amour enflammer,
    Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage ?
    La mère de l'amour eut la mer pour berceau,
    Le feu sort de l'amour, sa mère sort de l'eau
    Mais l'eau contre ce feu ne peut fournir des armes.
    Si l'eau pouvait éteindre un brasier amoureux,
    Ton amour qui me brûle est si fort douloureux,
    Que j'eusse éteint son feu de la mer de mes larmes
    (Pierre de MARBEUF : \"Et la mer et l'amour...\")