Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Léon Tolstoï

Voir les ouvrages

Léon Tolstoï est né sur le domaine familial près de Toula en 1828. Il est issu de deux grandes familles nobles, les Tolstoï et les Volkonski. Son grand-père avait été ambassadeur de Russie en France du temps de Napoléon premier.

Il fit des études à l’université de Kazan puis devint militaire dans le Caucase en 1851. Il écrit « Enfance » puis « Les cosaques » et s’inspire de la guerre de Crimée pour « Sébastopol » Il voyage en France, en Suisse et en Allemagne puis rentre à Iasnaïa – Poliana où il restera toute sa vie. Il y travaille à « La guerre et la paix », terminé en 1872, à « Anna Karénine », terminé en 1877 et à « La mort d’Ivan Illitch » écrit de 1884 à 1886 et « Résurrection » en 1900.

C’est à partir de la fin des années 70 que les positions de Tolstoï vont commencer à fortement évoluer, tant sur le plan de la morale que dans ses positions vis à vis des paysans, ainsi qu’au niveau religieux. Il désirera répartir ses terres entre ses paysans, mais sa femme est ses enfants l’en empêcheront. Au niveau religieux, ses prises de positions feront qu’il finira par être excommunié par le Saint-Synode tellement elles paraîtront subversives. Ses attaques contre l’église et surtout contre ses serviteurs deviendront intolérables. Il écrit encore « Ma confession » en 1882, « En quoi consiste ma foi » en 1894 et « Trois paraboles en 1904.



Tolstoï meurt en 1910 et est enterré sur son domaine de Iasnaïa – Poliana.