Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Marguerite Yourcenar

Voir les ouvrages

Marguerite Yourcenar est née à Bruxelles (Belgique) en 1903. Orpheline de mère, elle vit une bonne partie de son enfance en France. Elevée dans une famille très aisée, son éducation scolaire se partage entre sa grand-mère paternelle et son père qui l’initie à la culture sous toutes ses formes. Avec lui, elle voyage beaucoup et s’habitue volontiers à une vie assez nomade.

En 1919, elle réussit son baccalauréat latin-grec en Côte d’Azur. Durant la seconde guerre mondiale, elle s’installe définitivement sur l’île du Mount-Dsert (N-E des U.S.A.) en 1949. Deux années plus tard, elle connaît son premier grand succès en écriture : « Mémoires d’Hadrien ». Se succèdent ensuite en 68 le prix Fémina pour « L’œuvre au noir » et en 19890, elle est accueillie à l’Académie française, (notons qu’elle fut la première académicienne). Cette élection constitue en quelque sorte une reconnaissance unanime de sa stature d’écrivain.

Après avoir beaucoup voyagé durant sa vie, notamment en Belgique, France, Angleterre, Italie, Autriche, Grèce, Etats-Unis, Egypte, Suisse, Maroc, Japon, Thaïlande, Kenya… et avoir publié de nombreuses autres œuvres mais secondaires qui lui valurent une reconnaissance mondiale, Marguerite Yourcenar est récompensée du prix Erasme en 1983, à Amsterdam. Elle décède en Amérique en 1987.