Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Patrick Modiano

Voir les ouvrages

Patrick Modiano est né à Boulogne-Billancourt le 30 juillet 1945. Son père est un homme d’affaires aux activités douteuses. Sa mère, d’origine flamande, est actrice : elle joue au théâtre et tient quelques seconds rôles au cinéma, mais sa carrière n’a rien de reluisant. Très tôt, Patrick et son jeune frère Rudy (qui a deux ans de moins que lui) seront confiés à des amis de la famille (à Biarritz où ils seront baptisés en l’absence de leurs parents, à Jouy-en-Josas…). En 1957, Rudy meurt, ce qui affectera profondément Patrick.

« Le choc de sa mort a été déterminant. Ma recherche perpétuelle de quelque chose de perdu, la quête d’un passé brouillé qu’on ne peut élucider, l’enfance brusquement cassée, tout cela participe d’une même névrose qui est devenue mon état d’esprit » (Lire, mai 1990).

Il poursuit ensuite ses études à Thônes, en Haute-Savoie, puis à Paris, où il revient pour sa terminale (Lycée Henri IV). Il n’obtiendra d’autre diplôme que le baccalauréat. Il multiplie alors les petites activités pour survivre, s’inscrit même à la Sorbonne (surtout dans le but d’obtenir un sursis militaire).

En 1968, son premier livre, La Place de l’étoile, est publié chez Gallimard. Le succès fut immédiat (prix Roger Nimier et prix Fénéon). Depuis, il n’a cessé d’écrire. En 1978, il obtient le prix Goncourt pour Rue des boutiques obscures. Modiano a également écrit des scénarios pour le cinéma, parmi lesquels Lacombe Lucien (1974) de Louis Malle ou plus récemment Bon voyage (2002) de Jean-Paul Rappeneau.