Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Analyses littéraires sur “Accident nocturne”

(Patrick Modiano)

Patrick Modiano Accident nocturne

Vous ne trouvez pas l'analyse que vous cherchez ? contactez-nous et commandez la!

« Accident nocturne », paru en 2003, est un roman de Patrick Modiano (1945-…). Il raconte la quête que mène le narrateur à la recherche d’une femme avec qui il a eu un accident nocturne de la circulation à Paris.

Peu avant son anniversaire, le narrateur est victime d’un accident nocturne place des Pyramides : il est renversé par une automobile. Il est transporté avec la conductrice, elle aussi blessée, à l’Hôtel-Dieu, avant d’être transféré à la clinique Mirabeau du XVIe arrondissement. Pendant sa convalescence, il associe l’anesthésiant ainsi que la conductrice de la voiture à un autre accident qu’il avait subi pendant son enfance ; les souvenirs des deux accidents se confondent. Dès sa sortie de la clinique, il part à la recherche de cette femme, dont il a entendu le nom (Jacqueline Beausergent) et l’adresse.

Dans « Accident nocture », Modiano s’inspire du souvenir d’un accident nocturne qu’il a vécu un dimanche soir à Paris et qui l’a beaucoup marqué. Le roman est une sorte de contrepoint à « Remise de peine », paru en 1988, qui racontait une période de la petite enfance de Modiano, et en particulier un accident qui lui était arrivé.

Patrick Modiano a reçu de nombreux prix au cours de sa carrière, dont le prix Nobel de littérature en 2014. Des romans tels qu’« Accident nocturne », centrés sur la recherche d’une jeunesse perdue et sur l’intériorisation, lui ont valu d’être qualifié de « Marcel Proust de notre temps » par Peter Englund, secrétaire perpétuel de l’Académie suédoise. « Accident nocturne » a, pour sa part, reçu en 2003 un prix littéraire chinois, le prix annuel des Meilleurs romans étrangers du XXIe siècle.

Comme l’ensemble de l’œuvre de Modiano, qui existe dans 36 langues, « Accident nocturne » a connu plusieurs traductions, notamment en néerlandais ou en allemand.