Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Commentaire composé Existence et temps de “Pensées

Encore 5 téléchargements disponibles ce mois-ci Télécharger l'analyse (.doc)
Blaise Pascal Pensées
  • Résumé du commentaire composé

    Commentaire composé semi-rédigé consacré à l'œuvre « Pensées » de Pascal : Existence et temps. Ce commentaire composé sur Existence et temps de Pascal a été rédigé par un élève :

    • Note obtenue : 16 / 20. 
    • Appréciation \"Très bon devoir avec une structure dégagée selon un fil directeur. Présence d'une bonne argumentation cohérente dans la deuxième partie.\"

    • 5 pages de commentaire composé
    • format .doc (Word)
    • style abordable & grand public
  • Télécharger le commentaire maintenant!

  • Extrait du résumé

    Extrait du commentaire composé du livre
    “Pensées”

    Tout d'abord nous étudierons le texte en essayant de dégager le sens que donne l'auteur à celui-ci, puis dans un deuxième temps nous verrons une réflexion plus personnelle reprenant le thème du texte de Pascal.

    Le texte du commentaire de \"Existence et temps\" (Pascal, Pensées) :

    « Nous ne tenons jamais au temps présent. Nous rappelons le passé ; nous anticipons l'avenir comme trop lent à venir, comme pour hâter son cours, ou nous rappelons le passé pour l'arrêter comme trop prompt, si imprudents que nous errons dans des temps qui ne sont point nôtres, et ne pensons point au seul qui nous appartient, et si vains que nous songeons à ceux qui ne sont rien, et échappons réflexion le seul qui subsiste. C'est que le présent d'ordinaire nous blesse. Nous le cachons à notre vue parce qu'il nous afflige, et s'il nous est agréable nous regrettons de le voir échapper. Nous tâchons de le soutenir par l'avenir, et pensons à disposer les choses qui ne sont pas en notre puissance pour un temps où nous n'avons aucune assurance d'arriver.
    Que chacun examine ses pensées. Il les trouvera toutes occupées au passé ou à l'avenir. Nous ne pensons presque point au présent, et si nous y pensons ce n'est que pour en prendre la lumière pour disposer de l'avenir, le présent n'est jamais notre fin.
    Le passé et le présent sont nos moyens ; le seul avenir est notre fin. Ainsi nous ne vivons jamais, mais nous espérons de vivre, et, nous disposant toujours à être heureux, il est inévitable que nous ne le soyons jamais. » (Pascal, Pensées, p. 506 aux éditions Lafuma, Existence et temps)