Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Jean Racine

Voir les ouvrages

SON ENFANCE ET SA JEUNESSE

Jean Racine est un poète dramatique né à La Ferté Milon en 1639.
Orphelin à 3 ans, il est recueilli par les religieuses de Port Royal. Il est autorisé à suivre gratuitement l'enseignement que dispensent les maîtres de l école rattachée au monastère. Il devient l'ami de fils de grandes familles du royaume, relations qui lui seront fort utiles dans sa carrière. Il se lie d'amitié avec La Fontaine (1659) et Boileau (1663).

SA CARRIERE ET SES SUCCES

Après avoir tenté de concilier ses aspirations littéraires avec la carrière ecclésiastique, il se consacre tout entier au théâtre. Il fait jouer La Thébaïde en 1664, puis Alexandre en 1665, mais c'est le succès de la tragédie d'Andromaque en 1667 qui assure sa réputation. Il donne ensuite Britannicus en 1669 puis Iphigénie en 1674 et enfin Phèdre en 1677.

Très mondain, Racine est souvent détesté de ses confrères, qui lui reprochent aussi son allure de bon bourgeois, ses placements financiers, son désir de respectabilité. L'année de la mort de Molière, en 1673, l'Académie Française lui ouvre ses portes. Il est anobli en 1674 et se voit attribuer la charge lucrative de trésorier de France.

Nommé Historiographe du Roi, il renonce alors au théâtre, n'écrivant plus que quelques livrets d'opéras pour le Roi. Mais il est l'auteur dramatique le plus joué et admiré, et ses oeuvres complètes paraissent dès 1687.
Mais les encouragements de Mme de Maintenon le ramènent à l'art dramatique avec les tragédies bibliques d'Esther en 1689 et d'Athalie en 1691. Réalisant l'idéal de la tragédie classique, il présente une action simple, claire dont les péripéties naissent de la passion même des personnages.



Jean Racine meurt en 1699.