Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Commentaire composé L'étonnement philosophique de “La métaphysique

Encore 5 téléchargements disponibles ce mois-ci Télécharger l'analyse (.doc)
Aristote La métaphysique
  • Résumé du commentaire composé

    Commentaire composé sur « L'étonnement philosophique », extrait de « Métaphysique » d'Aristote. Ce commentaire de texte sur « L'étonnement philosophique » a été rédigé par un élève.

    • 3 pages de commentaire composé
    • format .doc (Word)
    • style abordable & grand public
  • Télécharger le commentaire maintenant!

  • Extrait du résumé

    Extrait du commentaire composé du livre
    “La métaphysique”

    Texte étudié : Aristote, Métaphysique : l'étonnement philosophique

    « C'est, en effet, l'étonnement qui poussa, comme aujourd'hui, les premiers penseurs aux spéculations philosophiques. Au début, leur étonnement porta sur les difficultés qui se présentaient les premières à l'esprit; puis, s'avançant ainsi peu à peu, ils étendirent leur exploration à des problèmes plus importants, tels que les phénomènes de la Lune, ceux du Soleil et des étoiles, enfin la genèse de l'Univers. Or, apercevoir une difficulté et s'étonner, c'est reconnaître sa propre ignorance. Ainsi donc, si ce fut bien pour échapper à l'ignorance que les premiers philosophes se livrèrent à la philosophie, c'est qu'évidemment ils poursuivaient le savoir en vue de la seule connaissance et non pour une fin utilitaire. Et ce qui s'est passé en réalité en fournit la preuve : presque toutes les nécessités de la vie, et les choses qui intéressent son bien-être et son agrément avaient reçu satisfaction, quand on commença à rechercher une discipline de ce genre. » (Aristote, Métaphysique, Etonnement philosophique)

    Extrait de l'introduction du commentaire sur « L'étonnement philosophique » d'Aristote (Métaphysique) :

    Ce texte « Métaphysique » traite des origines de la philosophie affirme que cette dernière est née de l'étonnement de certains hommes face à un monde qu'ils ne comprenaient pas. C'est pourquoi l'étonnement dont il est ici question n'est pas l'étonnement ordinaire de celui qui est surpris par un objet inhabituel, bien au contraire l'étonnement philosophique concerne les choses de la nature, celles que nous voyons quotidiennement. Le philosophe est celui qui se demande pourquoi ces choses sont ainsi et qui veut percer les secrets de l'univers.