Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Commentaire composé Homme sauvage et liberté de “Discours sur les fondements de l'inégalité

Encore 5 téléchargements disponibles ce mois-ci Télécharger l'analyse (.doc)
Jean-Jacques Rousseau Discours sur les fondements de l'inégalité
  • Résumé du commentaire composé

    Commentaire composé semi-rédigé consacré à l'œuvre « Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes » de Rousseau : Homme sauvage et société (G F Flammarion, 19). Ce corrigé de commentaire sur l'Homme sauvage et société a été rédigé par un professeur.

    • 3 pages de commentaire composé
    • format .doc (Word)
    • style abordable & grand public
  • Télécharger le commentaire maintenant!

  • Extrait du résumé

    Extrait du commentaire composé du livre
    “Discours sur les fondements de l'inégalité”

    Texte étudié : Rousseau, Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes : homme sauvage et société

    «L'homme sauvage, quand il a dîné, est en paix avec toute la nature, et l'ami de tous ses semblables. S'agit-il quelquefois de disputer son repas? Il n'en vient jamais aux coups sans avoir auparavant comparé la difficulté de vaincre avec celle de trouver ailleurs sa subsistance et comme l'orgueil ne se mêle pas du combat, il se termine par quelques coups de poing. Le vainqueur mange, le vaincu va chercher fortune, et tout est pacifié, mais chez l'homme en société, ce sont bien d'autres affaires; il s'agit premièrement de pourvoir au nécessaire, et puis au superflu. Ensuite viennent les délices: et puis les immenses richesses, et Puis des sujets, et puis des esclaves; il n'a pas un moment de relâche. Ce qu'il y a de plus singulier, c'est que moins les besoins sont naturels et pressants, plus les passions augmentent, et, qui pis est, le moyen de les satisfaire.» (Rousseau, Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes, G F Flammarion,19, Homme sauvage et société)

    Extrait du commentaire composé sur l'Homme sauvage et la société de Rousseau :

    Les distinctions entre l'homme sauvage et l'homme en société sont plutôt banales. La nature serait l'apanage du premier, la culture du second. En revanche, il est plus rare d'entendre dire que la vie sauvage aurait des avantages, voire une valeur dont serait dépourvue la vie civilisée.
    Telle est pourtant la thèse que défend Rousseau dans ce texte. La vie en société serait la source de nombreux de maux. La domination et les passions en seraient le principal ressort. La paix n'y régnerait pas. La vie sauvage assurerait au monde des conditions d'existence pacifiées. Faut-il alors incriminer le processus civilisateur?