Offrez-vous une analyse en moins de 2 minutes.

2500 résumés et analyses de livre rédigés par des pros.    Découvrez nos abonnements

Commentaire composé La lutte des classes, moteur de l'histoire de “Manifeste du parti communiste

Encore 5 téléchargements disponibles ce mois-ci Télécharger l'analyse (.doc)
Karl Marx Manifeste du parti communiste
  • Résumé du commentaire composé

    Commentaire composé sur « La lutte des classes, moteur de l'histoire » de Marx et Engels. Ce commentaire de texte sur « La lutte des classes, moteur de l'histoire » de Marx et Engels a été rédigé par un élève (note obtenue 16/20).

    • 3 pages de commentaire composé
    • format .doc (Word)
    • style abordable & grand public
  • Télécharger le commentaire maintenant!

  • Extrait du résumé

    Extrait du commentaire composé du livre
    “Manifeste du parti communiste”

    Texte étudié : Marx et Engels : La lutte des classes, moteur de l'histoire

    L'Histoire de toute société jusqu'à nos jours, c'est l'histoire de la lutte des classes. Homme libre et esclave, patricien et plébéien, baron et serf, maître de jurande et compagnon, en un mot : oppresseurs et opprimés, se sont trouvés en constante opposition; ils ont mené une lutte sans répit, tantôt déguisée, tantôt ouverte, qui chaque fois finissait soit par une transformation révolutionnaire de la société tout entière, soit par la ruine des diverses classes en lutte.
    Aux époques historiques anciennes, nous trouvons presque partout une organisation complète de la société en classes distinctes, une hiérarchie variée de positions sociales. Dans la Rorne antique, nous avons des patriciens, des chevaliers, des plébéiens, des esclaves ; au Moyen Âge, des seigneurs, des vassaux, des maîtres, des compagnons, des serfs ; et, dans presque chacune de ces classes, de nouvelles divisions hiérarchiques.
    La société bourgeoise moderne, qui est issue des ruines de la société féodale, n'a pas surmonté les vieux antagonismes de classes. Elle a mis en place des classes nouvelles, de nouvelles conditions d'oppression, de nouvelles formes de lutte.
    Toutefois, notre époque - l'époque de la bourgeoisie - se distingue des autres par un trait particulier : elle a simplifié les antagonismes de classes. De plus en plus, la société se divise en deux grands camps ennemis, en deux grandes classes qui s'affrontent directement : la bourgeoisie et le prolétariat. (Marx et Engels, La lutte des classes, moteur de l'histoire)

    Extrait de l'introduction du commentaire sur « La lutte des classes, moteur de l'histoire », un texte de Marx et Engels :

    Karl Marx se présente comme un grand philosophe, économiste et militant politique allemand d'origine juive du XIXème siècle. Karl Marx développe une philosophie basée sur la lutte des classes (exploitants et exploités) qui, d'après lui, est le moteur de l'histoire. Proche de lui se trouve Friedrich Engels, théoricien et de même philosophe allemand, ensembles ils rédigent le Manifeste du Parti communiste en 1848. Cet ouvrage présente justement la conception des classes d'après Marx et Engels, il argumente la fonction que possèdent les classes en temps que propulseurs de l'histoire. L'énigme qui se pose donc est de savoir comment est-ce que la présence et coexistence des classes intervertissent l'histoire.